Service client au 03 89 44 24 27 - contact@feminin-maternel.fr
Livraison GRATUITE en France à partir de 50,00€ d'achat

Comment reconnaître et combattre une mycose vaginale ?

Comment reconnaître et combattre une mycose vaginale ?

La mycose vaginale est une infection vaginale très fréquente, caractérisée par une sensation de brûlures douloureuses. Souvent, l’intensité de la douleur qu'elle provoque est telle qu’elle nécessite un soulagement rapide.

Causes et symptômes d’une mycose vaginale

Les causes d’une mycose vaginale sont nombreuses. Une hygiène excessive, un système immunitaire affaibli, des influences hormonales (menstruation ou ménopause)… sont autant de facteurs qui peuvent créer un déséquilibre vaginal. La prise de certains médicaments comme les antibiotiques peut aussi fragiliser la flore vaginale. Cette infection est généralement engendrée par la multiplication de champignons qui viennent perturber le milieu vaginal naturel. Parmi ces champignons, la levure Candida Albicans est responsable de 85 % des cas de mycoses vaginales. 

Cette infection peut provoquer des rougeurs, des gonflements et de fortes démangeaisons au niveau de la zone intime. Elle peut aussi se manifester par des douleurs lors de la miction ou lors des rapports sexuels. On peut la détecter visuellement par la présence de pertes vaginales blanches visqueuses à floconneuses. 

Traitement d’une mycose vaginale

Pour traiter une mycose vaginale, vous pouvez utiliser des produits spécialement adaptés à l’hygiène intime, comme le gel vaginal à l’acide lactique Gynofit. Ce gel soulage immédiatement les irritations, les rougeurs et les démangeaisons. Il peut également être utilisé en traitement de courte durée. Tous les symptômes disparaîtront alors en quelques jours, car le gel vaginal à l’acide lactique rééquilibre la flore vaginale.

Par ailleurs, quelques réflexes vous permettront de prévenir une mycose vaginale et d’éviter les récidives. On sait que l’humidité est un facteur qui favorise la croissance des champignons, il faut donc éviter de l’entretenir. Eviter par exemple de garder un maillot de bain mouillé trop longtemps sur soi. De même, mieux vaut prendre une douche qu’un bain, privilégier la lingerie en textile naturel... Il faut aussi faire attention à ne pas prendre une alimentation trop sucrée, car cela nourrit les champignons.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Effectuez une recherche

Panier