shipping icon

pickup icon

Service client au 03 89 44 24 27 - contact@feminin-maternel.fr
Livraison GRATUITE en France à partir de 50,00€ d'achat

Comment tirer son lait au travail pour vivre sereinement la fin du congé maternité ?

Comment tirer son lait au travail pour vivre sereinement la fin du congé maternité ?

Sommaire de l'article

Votre congé maternité s’achève et vous préparez votre retour au travail ? Cette étape peut devenir un vrai casse-tête lorsque bébé n’est pas encore sevré. Il n’existe en effet, en France, pas de congé permettant à la maman de rester auprès de son enfant durant toute la durée de l’allaitement. Mais sachez qu’il est tout à fait possible de tirer son lait au travail. Découvrons ensemble quels sont vos droits, et comment de petites astuces peuvent vous aider à passer ce cap sereinement !

Tirer son lait au travail : que dit la loi ?

Les conditions vous permettant de reprendre le chemin du travail, tout en poursuivant l’aventure de l’allaitement, sont rigoureusement encadrées par la loi.

Quels sont les textes de loi consacrés à l’allaitement au travail ?

Il s’agit des articles L1225-30 à L1225-33 du Code du travail. Ils s’appliquent aux mamans souhaitant allaiter leur enfant sur leur lieu de travail, ainsi qu’à celles souhaitant simplement y tirer leur lait. Ces dispositions sont également valables pour les salariées désireuses d’allaiter leur bébé dans un lieu distinct durant leur journée de travail (domicile, crèche, etc.).

Quand tirer son lait au travail ?

La fréquence et la durée durant laquelle le tirage du lait est autorisé sont prévues à l’article L1225-30 du Code du travail. Celui-ci dispose que, durant l’année suivant la naissance de l’enfant, la salariée peut consacrer une heure par jour à son allaitement, pendant les heures de travail. 

L’article R 1225-5 du même code précise que cette heure doit être scindée en deux périodes de 30 minutes, réparties entre le matin et l’après-midi. Ces périodes sont réduites à 20 minutes lorsque l’employeur met à disposition un local spécifiquement dédié à l’allaitement.

Les pauses d’allaitement au travail sont-elles rémunérées?

En principe, elles ne sont pas rémunérées. Il est cependant possible de prévoir une rémunération par dispositions conventionnelles. Renseignez-vous auprès de votre employeur, pour être informée des pratiques de votre entreprise.

Où tirer son lait sur son lieu de travail ?

Vous vous demandez si l’employeur a l’obligation de mettre à disposition de ses salariés des locaux dédiés à l’allaitement ? Eh bien cela dépend de la taille de l’entreprise !

Entreprise de moins de cent salariés

Dans ce cas, l’employeur n’a pas l’obligation de mettre un local à disposition des salariées pour allaiter leur enfant ou tirer leur lait. Toutefois, rien ne vous empêche de poser la question : un bureau inoccupé, un espace inexploité… Une solution peut parfois facilement être trouvée !

Entreprise de plus de cent salariés 

Selon l’article L1225-32 du Code du travail, l’employeur, dans ce type d’entreprise, a l’obligation de prévoir un local dédié à l’allaitement (dans son établissement ou à proximité). Cet espace, séparé du local de travail, doit répondre à des critères liés au confort, à l’hygiène et à la sécurité (aération, éclairage, point d’eau, température…).

Comment s’organiser pour tirer son lait au travail ?

Être au travail et tirer son lait pour bébé demande un peu d’organisation. Mais pas de panique, en adoptant les bons réflexes, vous trouverez rapidement votre rythme !

Quelles sont les précautions à prendre pour tirer son lait au travail ?

Voici quelques conseils pour tirer votre lait au travail qui vous permettront, à coup sûr, de vivre cette période plus sereinement. 

Soigner le moment du tirage de lait

L’idéal est de se détendre au maximum pour favoriser la lactation. Mais souvent plus facile à dire qu’à faire ! De petits détails peuvent cependant vous aider : 

  • un coussin confortable,
  • une musique relaxante,
  • une pause gourmande…

Certaines mamans aiment avoir une photo ou un vêtement de leur bébé à leurs côtés pour rendre ce moment plus agréable. À vous de créer votre rituel  !

Respecter la chaîne du froid

Pour la conservation du lait maternel, la chaîne du froid doit être respectée depuis le moment de l’extraction, jusqu’à et celui de la consommation par l’enfant. 

La Leche League préconise de respecter les règles de conservation suivantes :

  • Entre 4 et 6 heures à température ambiante (entre 19 et 22 °C).
  • Jusqu’à 8 jours au réfrigérateur (entre 0 et 4 °C).
  • Plus de 6 mois dans un congélateur séparé du réfrigérateur (-18 °C).
  • 10 heures dans un compartiment isotherme (bon à savoir : les tire-lait Féminin Maternel sont systématiquement accompagnés d'un compartiment isotherme).

Essayez de créer un stock de lait maternel suffisant pour tenir quelques jours, vous serez ainsi moins stressée à l’idée de manquer  !

Quel matériel prévoir pour tirer son lait au travail ?

Afin de garantir votre confort, et de préserver la qualité du lait maternel, prévoyez :

  • Un soutien-gorge d’allaitement pour faciliter le tirage.
  • Des coupelles ou coussinets d’allaitement pour éviter les fuites.
  • Des biberons pour stocker le lait maternel sans avoir à le transvaser.
  • Un sac isotherme et des pains de glace pour le transport. 
  • Des pots ou sachets de conservation à lait pour le stockage au frais.

Quel tire-lait choisir pour tirer son lait sur son lieu de travail ?

Pour le choix de votre tire-lait, soyez attentive au confort, à la facilité de transport, à la rapidité d’extraction, ainsi qu’au volume sonore.

Le tire-lait manuel

Ce n’est pas le plus recommandé pour tirer son lait au travail, car il n’est pas très rapide et demande pas mal d’effort pour pomper correctement.

Le tire-lait électrique

Il s’agit d’une option plus coûteuse à l’achat, mais la location en pharmacie peut être intéressante financièrement. Si vous optez pour un modèle sur secteur, assurez-vous que votre local est équipé d’une prise électrique.

Le tire-lait à double pompage

Il permet une expression plus rapide (un sacré atout lorsque l’on dispose de pauses à durée limitée !). Il a également la réputation de permettre de tirer une quantité de lait plus importante, et de favoriser la production.

Tirer son lait au travail est donc tout à fait possible avec un peu d’organisation. Pensez à contacter votre employeur assez tôt, pour que tout soit mis en place à votre retour dans la société. Vous vivrez ainsi une fin de congé maternité plus sereine  !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Effectuez une recherche

Panier